Adieu Pierre!

C’est un triste weekend. Nelly Arcan ensuite Pierre Falardeau, ce dernier m’a énormément marqué. De la lecture à mes quinze ans du scénario d’Octobre à tous les films d’Elvis Gratton, je peux dire que Pierre Falardeau m’a beaucoup influencé dans ma façon de voir les choses, de voir notre Québec. Si il y a une personne avec qui j’aurais aimé passer une heure, faire une entrevue, virer une brosse pis jaser de la vie, c’est bien Pierre Falardeau.

C’est un grand cinéaste, un ouvrier pour ses causes, une grosse perte.

C’est un petit texte inutile pour lui dire adieu:

ADIEU PIERRE!!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :