LA CHRONIQUE RÉALISTE 04

OUI JE LE SAIS !

C’EST CORRECT J’AI COMPRIS !
SI VOUS ARRÊTEZ DE CRIEZ, JE VAIS ÉCRIRE QUELQUE CHOSE!!
merci.

Je confesse, j’ai skippé la semaine dernière pis là je suis en retard de quelques jours, désolé!
Ma raison? J’ai partiellement oublié, je ne savais pas trop quoi écrire, j’ai procrastiné et j’ai été dans le jus.

Pour me faire pardonner, je vais répondre à une question qu’on me pose souvent: « Kossé que ça fait un réal pis comment est-ce qu’on voit si un vidéo à été bien ou mal réalisé? »

-Gardez en tête que ceci est mon point de vue et pas nécessairement une vérité factuelle-

Un réalisateur c’est le principal responsable de l’interprétation visuelle d’un concept ou d’une histoire. (pas pire hein? je l’ai trouvé tout seul, comme un grand celle-là;)

Plus clairement; c’est ma job prendre soi une toune, un concept de pub ou un scénario et de trouver une manière originale de le présenter visuellement. Ensuite c’est aussi mon rôle de m’assurer que durant toutes les étapes de la production (pré-production, tournage et post-production) tout le monde travaille ensemble pour se rendre dans la même direction.

Tout ceci peut parfois sembler un peu ésotérique pour certains. Voyons comment on peut juger du travail du réalisateur en se posant des questions sur le vidéo regardé.

(tout les points que je vais lister sont des signes d’une mauvaise réalisation mais elles ne sont pas nécessairement toujours la faute du réalisateur car tout les projets sont différents et complexes)

Le ton est le premier élément d’une bonne réalisation.
Est-ce que tout les acteurs jouent dans le même film ? Est-ce que un d’entre eux semble jouer dans une comédie quand les autres jouent le drame? Est-ce-que la musique et le son sont bien utilisés pour soit supporter ou contraster avec l’action?
Toutes ces questions peuvent vous permettre de voir si le réal à su garder le cap tout au long du projet.

La forme est aussi essentielle et c’est souvent ici que, en tant que réal on s’accroche souvent les pieds. En essayant de jouer avec une nouvelle technique, caméra ou truc de post-production il est facile d’oublier la raison d’être de cette manœuvre.
Est-ce-que le rythme du montage est approprié au projet? Est-ce-que les effets supportent ou distraient de l’histoire / propos ?

Finalement, on peut se questionner sur la relation entre le ton et la forme.
Est-ce que le ton sert la forme et vice versa? Est-ce-que le mariage ton/forme donne un produit intéressant et original ?

Vla !

REN

Comme d’habitude SVP, lâchez-vous lousse sur les commentaires et questions !

Aussi, j’aimerais bien faire des critiques de clips alors je veux des idées / suggestions !

  1. Je suis surprie que tu es rien dit sur le nouveau black eye pea de 10 minute avec la pire fin du monde!

  2. La fin est effectivement mauvaise mais elle me rappelais les clips des années 80 et le reste du clip est assez bien alors je l’ai laissé passée ;)

    ren

    • tomselect
    • 23 février 2010

    Critique Buddy Holly de Weezer, mon clip préféré!

  1. 26 février 2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :