Archive for the ‘ Une petite histoire qui finit en clip ’ Category

Douze ans dans le HMV Place Versailles…

Pour une fois, j’avais de l’argent din poche. Printemps 1993. Les Canadiens se dirigeaient, de prolongation en prolongation vers la Coupe Stanley. Fak ça me prenait une trame sonore pour l’été victorieux. Au HMV, c’était encore 50/50. Des cds des cassettes.

J’aurais pu acheter du Nirvana ou du Smashing Pumpkins ou mieux encore The Smith  obtenu par erreur en disant Smith kekchose au vendeur, mais non… AEROSMITH MOTHERFUCKER! Je l’ai usé à corde ma cassette dans mon petit radio Koss (Distribution aux consommateurs).

Donc en hommage au soap des derniers jours concernant Aerosmith, voici un clip tiré de l’album Get a grip. Vivement le roller hockey de saccage au début du clip. Un an plus tard le Roadrunners de Montréal (du roller hockey au Forum pis au Centre Bell) débutait ses activités…

Aerosmith- Livin’ on the edge

Réalisateur: Marty Callner

Publicités

Vivre dans le passé vol 2…

Nous sommes en 1999, je traîne au défunt Tabou Disques rue Bleury. Je traîne surtout entre le bac de vinyles à rabais et l’autre bac de vinyles à 99 cents… J’achète deux vinyles: Mobb DeepHell on earth en version instrumentale & Krazee Alley…

Dix ans plus tard, je suis assis dans les bureaux de M+. Mike Gauthier vient me voir  (il est important de dire que Mike vient me voir, car je travaillais chez M+ et non parce que j’étais assis là) et me demande des informations sur un clip à la demande d’un téléspectateur (yé smatt Mike)…

Un clip concept médiéval, un peu à «La chronique de Mars», mais ce n’est pas le bon clip…

Tranquillement, l’été 2009 suit son cours et l’air du refrain me revient doucement en tête. C’est lors d’une soirée bien arrosée au chalet que mon comparse Timothé a prononcé les mots magiques: Krazee Alley. Je suis devenu fou de joie (mais puisque quatre jours de débauche ont suivi au chalet, j’ai oublié de le mettre en ligne, nous voici maintenant en octobre).

Vous rappelez vous de ce morceau/clip?

Krazee Alley- Do you know

Réalisateur: Patric Ullaeus

ALBUM: Krazee Alley (??)

What’s up Fat Lip? Faire plaisir à Charles.

C’est pour faire plaisir à mon ami Charles que j’écris ce billet. Lui qui est le plus grand fan de tout les temps du groupe rap Pharcyde, lui qui peut vous rapper l’album Labcabincalifornia du début à la fin. Ce Charles qui est également un membre fondateur du 2e Monde.

Y’a pas juste Charles dans vie, y’a aussi Spike Jones. Spike Jones a réalisé un documentaire sur l’ex membre de Pharcyde: Fat Lip. Fat Lip sniffait un peu trop de poudre blanche et c’est pour ça qu’il a été expulsé de Pharcyde.

Pour moi, Fat Lip est l’équivalent de la côte Ouest pour Ol’ Dirty Bastard. À l’époque où ODB restait encore relativement sain d’esprit: un clown, un drogué amusant, un homme vulgaire divertissant.

What’s up Fat Lip, un documentaire réalisé par Spike Jonze.

Chapitre 1: V.I.P.

La suite ici!

Fat Lip- What’s up Fat Lip? (2005)

Réalisateur: Spike Jonze

ALBUM: The Loneliest Punk


300$ de budget? No stress

Righchus and Max Berry– Go Hard

Réalisateur: Taylor et Blake Engel

ALBUM: CHAOS THEORY

Note très personnelle du blogueur: La vidéothèque commence à donner les résultats escomptés. Je reçois de plus en plus de courriels des réalisateurs indépendants qui me demandent de mettre leur vidéo sur le blog. Le clip de Righchus est un de ceux là.

Produit avec pas grand chose mais beaucoup d’idées et de débrouillardise, le résultat est très impressionnant.

Une caméra Panasonic HVX-200 P2 était l’élément de luxe du tournage. L’éclairage était un simple spot de construction de chez Home Depot, la fumée provenait d’une bonne vielle machine à fumée d’halloween etc. Je vous laisse apprécier le vidéo, un beau clip ça tue mes mots!

Vivre dans le passé (première partie)…

J’avais 17 ans quand j’entonnais le refrain de Mos Def sur un beat de Dj Honda en loop dans ma chambre, soir et matin:

«Memories don’t live like people do
They always remember you
Whether things are good or bad, its just the memories»

Ma mère qui est devenu folle de Mos Def elle aussi, me donna 20$ pour aller chercher l’album de Mos Def, son premier: Black on both sides. Je compris le subterfuge plus tard… Ma mère voulait que je change de disque.

Onze ans plus tard, Def et Honda collaborent ensemble sur le disque DJ Honda IV avec le morceau Magnetic Arts. Un autre classique certes, mais onze plus tard je n’ai plus de chambre chez mes parents et je ne peux plus casser les oreilles de ma mère, vive le passé.

Pour télécharger le morceau, rendez-vous à la fin du billet après le clip!

Dj Honda ft Mos Def- Travellin Man (1998)

Réalisateur: Dj Honda & Mos Def (selon une recherche infructueuse!)

ALBUM: H2

Dj Honda ft Mos Def- Magnetic Arts

Téléchargez ici

Les successeurs de Michael Jackson!

Beni Ft Sam Sparro- Maximus

Réalisateur: Warran & Rhett

ALBUM: MAXIMUS EP

Note très personnelle du blogueur: Beni qui est fort populaire en Belgique et dans les Europes a fait confiance à la boîte de prod australienne, Moop Jaw pour le clip de Maximus, morceau sur lequel on retrouve la voix de Sam Sparro également.

Au départ, l’audition des jeunes danseurs que vous retrouverez dans le clip, était pour trouver cinq danseurs seulement. L’audition s’est terminé avec un enfant qui pleurait car il n’était pas du clip. Les réalisateurs n’ont pu résister et ont engagés les neuf jeunes danseurs qui étaient sur place…

Thom Yorke- All for the best, une belle cause

Thom Yorke- All for the best

Réalisatrice: Melinda Tupling

ALBUM: Ciao My Shining Star: The Songs of Mark Mulcahy

Note très personnelle du blogueur: L’histoire va comme suit… Mark Mulcahy(PHOTO) est le meneur de la défunte formation Miracle Legion. L’homme a perdu sa femme il y a environ un an le laissant seul avec deux filles jumelles de trois ans a élever. L’album a pour but de lui venir en aide, dans le but d’amasser des fonds et lui permettre de continuer à faire de la musique tout en élevant ses enfants.

Le lineup est impressionnant: Thom Yorke, The National, Michael Stipe, Dinosaur Jr, Frank Black, Elvis Perkins se retrouvent sur l’album qui sortira le 29 septembre prochain

Thom Yorke collabore aussi pour la première fois sur le morceau avec son frère Andy qui vient appuyer la voix de Thom en arrière, discrètement. All for the best est une reprise d’un morceau de Mark Mulcahy.

Vodpod videos no longer available.