LCD Soundsystem et leur musique de robot

LCD Soundsystem- Home

Réalisateur: Rick Darge

Note très personnelle du blogueur: Ce clip me rappelle beaucoup celui-ci. Beau travail de ce Rick Darge, qui m’était totalement inconnu…

Publicités

Chris Cunningham et Gil Scott Heron font équipe

Gil Scott Heron- New York is killing me

Réalisateur: Chris Cunningham

Note très personnelle du blogueur: Cunningham avait rendez-vous au Museum of Modern Art de New York pour présenter son premier vidéoclip en quatre ans (cliquez ici pour le plaisir et voir la dernière œuvre qu’il avait réalisé ). Armez-vous de patience, la pièce artsy de Cunningham dure plus de dix minutes. Rien de fou. Des belles images. En passant, le réalisateur remixe aussi le morceau du vieux Gil.

Duck Sauce- Barbara Streisand (réalisé par So-Me)

Duck Sauce- Barbara Streisand

Réalisateur: So-Me

Note très personnelle du blogueur: Ils avaient frappé fort avec aNYway l’an dernier, voici que So-Me voici que leur a concocté un clip loin de ses habitudes colorés (Kid Cudi- Day N’ Nite) avec une tonne de caméos. Cool de voir notre montréalais A-Trak, prendre l’affiche dans l’un de ses projets. Le personnage de Barbara est évidemment très drôle.

Vodpod videos no longer available.

Les nominations du GAMIQ et ces vidéoclips oubliés…


Une nouveauté cette année, le GAMIQ se décide à ajouter une catégorie Vidéoclip de l’année. Les nominations sont à peu près juste, comme dans tout les galas. En fait non. C’est pas juste du tout.

Où sont les clips de Benjamin Lussier (Ariel- Chargez), Baz & Seb (Omnikrom ft CDP),  Iouri Philippe Paillé (Misteur Valaire ft BV3000), Sixteen Pads (le clip de Koriass ou Karma Atchykah) et le chef d’œuvre stop motion de Francis Gélinas (Blissa- Mr Supafly)? Je suis certain d’en oublier moi-même.

Peut être est-ce une question de date et d’inscription, mais pour avoir parlé avec le réalisateur Benjamin Lussier (qui selon moi était un sérieux candidat avec Baz&Seb pour le titre), jamais le GAMIQ n’a tenté de le contacter et le réalisateur n’était pas au courant de la tenue de cette nouvelle catégorie avant mon appel ce matin… Il y a donc du travail à faire.

Personnellement, les choix qu’on nous propose ici, sont des clips vraiment bien et je suis tiraillé entre le travail du duo Picard & Pierrat pour La Patère Rose, le clip bord de mer de Gabriel Allard Gagnon pour #Numéro et finalement le travail faucon de Jérémie Saindon.

Une autre remarque. GAMIQ pourriez-vous écrire le nom des réalisateurs? Encore mieux. L’équipe de réalisation au grand complet (monteur, DP).

Vidéoclip de l’année

Dekshoo / Radio Radio (réalisé par Jérémie Saindon)

Duet Tacet / La patère rose (réalisé par Olivier Picard et David Pierrat)

Havin’ my Baby / Think About Life (réalisé par Matt Wells et Josh Camerote)

Holding Hands / We Are Wolves (réalisé par Ian Cameron et Alex Ortiz Camer)

La question à 100 piasses / Bernard Adamus (réalisé par David Valiquette)

Méduses / numéro# (réalisé par Gabriel Allard Gagnon)


SPG Le Pigeon et leur nouvelle démo

Ils sont pratiquement partout à la fois. Tant sur les plateaux de tournage de Bande à part que sur ceux des vidéoclips de Dance Laury Dance, Les Dales Hawerchuk et Dubmatique. Simon Pierre Gingras et Jerry Pigeon sont les directeurs photos derrière les plans de bien des images.

Ils font un boulot impeccable et voici leur nouvelle démo réel:

Leur site

Le retour en force du buffet…

Signe que l’hiver approche, une autre vague de nombreux vidéoclips déferle et les billets à l’unité ne suffisent plus… Du gros clip. Shad est de retour avec un autre vidéoclip surprenant, se laissant tenter par l’animation et les effets spéciaux ce coup-ci. La barre était haute après son hommage à Spike Jonze et le groupe Pharcyde pour la légendaire pièce Drop, mais les fans de Shad (oh oui je suis fan) trouveront leur compte, même si le clip est moins coup de poing.

Timothy Saccenti qui avait réalisé l’impressionnante vidéo du groupe Battles (Atlas), nous ramène dans son monde brumeux avec le retour de Blonde Redhead. Très artsy, Saccenti plaira aux amateurs d’éclairage sophistiqué et d’hologramme (bientôt, Blonde Redhead dans ton salon).

Ok Go. C’est un hit internet à CHAQUE FOIS. Le groupe arrive encore une fois à repousser les limites du plan séquence avec des chiens, beaucoup de chiens. Ils sont dressés me direz-vous, mais je n’ai jamais vu autant de chien dans un clip depuis la fois que Rivers Cuomo parlait de son chandail. L’oeuvre est une réalisation d’Ok Go et de Trish Sie (ainsi que de la qualité que l’on appelle patience). Le groupe remercie aussi les dresseurs  Lauren Henry et Roland Sonnenburg! Merci à mon pote Pat pour la découverte.

Shad- We, myself and I (réalisé par Christopher Mills)

Blonde Redhead- Not getting there (réalisé par Timothy Saccenti)

Ok Go- White Knuckles (réalisé par Trish Sie & OK Go)

Bernard ‘Tom Sawyer’ Adamus

Bernard Adamus- Brun (la couleur de l’amour)

Réalisateur: Gabriel Allard

Note très personnelle du blogueur: Quand tu oses, ça donne des résultats. Ou bedon: ben tabarnac c’est ben hot comme clip (phrase que j’ai prononcé en finissant de regarder l’œuvre d’Allard et son équipe).

J’ai pas pu m’empêcher de penser aux aventures de mon héros d’enfance Tom Sawyer. J’ai adoré la typographie bien placée dans le clip, les personnages caricaturaux (la fille à 2:22), les shots sous l’eau. Bref tout est là. Un des meilleurs clips d’ici cette année? You fuckin bet. Même le makin-of est franchement bon.

Mon seul bémol, c’est la période à laquelle le clip sort finalement… Pour un clip de chalet, je pense que ça aurait été bien de l’avoir en été (les clips suivent les saisons)…


Référence: Stephanie Lavigne Charette (via Facebook)